femme qui cherche à assurer son local commercial

Assurance local commercial : comment se protéger ?

Un local commercial est un bien dont peuvent disposer différents types de professionnels. Tout comme une habitation classique, rien ne vous oblige à l’assurer contre d’éventuels risques. Toutefois, cette formalité est fortement recommandée. Nous vous invitons donc à découvrir dans la suite, l’essentiel à savoir sur la marche à suivre pour souscrire à une assurance pour des locaux commerciaux.

Comment assurer son local commercial ?

Vous exercez une activité professionnelle qui vous oblige à louer un local commercial ? Sachez que ce type de bien doit idéalement faire l’objet d’une assurance habitation. Dans le cas contraire, en cas de sinistre ou de dommages en tout genre, vous risquez de vous retrouver avec d’importantes dépenses sur les bras.

Alors que vous soyez une entreprise ou un travailleur indépendant, la souscription à une assurance local commercial est une formalité essentielle pour votre propre sécurité. Pour profiter d’une couverture efficace et adaptée à vos besoins, vous devez d’abord trouver la bonne compagnie d’assurance. Ensuite vous n’aurez qu’à déterminer les garanties nécessaires en fonction du niveau de protection que vous recherchez.

Où souscrire un contrat d’assurance pour son local ?

Il est possible aujourd’hui de souscrire à une assurance pour un local commercial auprès de n’importe quel assureur. En effet, quasiment toutes les compagnies d’assurance proposent ce service à leur clientèle. Ainsi, tout comme l’assurance habitation, vous pourrez obtenir des offres pour une assurance local commercial ou une assurance local professionnelle auprès de votre assureur habituel. Vous pouvez aussi chercher en ligne un assureur qui pourra vous proposer un contrat d’assurance multirisque professionnelle.

Assurance local commercial : quelles garanties ?

local commercial à assurer

Que vous optiez pour une assurance local commercial en ligne ou dans une agence physique, vous aurez la possibilité de choisir entre plusieurs garanties. Pour ce type de contrat, les garanties proposées peuvent être regroupées en deux principales catégories. Vous aurez avant tout les garanties dites « classiques », qui peuvent se retrouver directement dans le contrat de base. Elles vous protègent contre des risques tels que :

  • Un incendie
  • Un dégât des eaux provoqué par une fuite d’eau ou des intempéries
  • Une catastrophe naturelle
  • Une perte d’exploitation
  • Un vol, un cambriolage ou un cas de vandalisme.

Bien entendu on retrouve aussi dans cette catégorie, la garantie responsabilité civile professionnelle. C’est le minimum obligatoire lors de la souscription à une assurance local commercial.

Ensuite, en dehors des garanties classiques, on retrouve aussi les garanties dites « spécifiques ». Elles représentent une forme de protection supplémentaire qui correspond mieux à la nature de votre activité. C’est dans cette catégorie qu’on retrouve les garanties qui vous protègent contre les risques liés à :

  • Le transport
  • Le bris de machine
  • Les dommages électriques
  • Les dégâts liés à l’activité agricole
  • La rupture de la chaîne du froid
  • La casse ou l’altération des équipements, fournitures et outillages
  • Les aménagements extérieurs et bien d’autres.

Dans la même thématique : notre dossier complet sur l’Assurance Responsabilité Civile Professionnelle

Est-il obligatoire d’assurer son local commercial ?

La réponse à cette question est non ! Le propriétaire d’un local commercial n’a aucune obligation légale de souscrire à une assurance. Toutefois, comme vous pouvez vous en douter, ceci est fortement recommandé. Vous devez savoir en effet que la possession d’un espace de travail occupé par vous-même ou par des tiers, peut présenter quelques risques non négligeables. Il vous revient donc de souscrire à l’assurance de votre choix avec les garanties nécessaires en fonction de votre activité.

Par contre il faut savoir que dans le cas d’un local professionnel, vous êtes dans l’obligation de souscrire au moins à une assurance habitation responsabilité civile professionnelle. C’est ce contrat d’assurance qui doit être présenté au bailleur pour conclure effectivement le bail.

Assurance local commercial propriétaire non occupant : comment procéder ?

local d'une entreprise

Dans le cas d’une assurance local commercial propriétaire non occupant, la loi est très stricte. En effet, en tant que propriétaire d’un local commercial, si vous décidez de le mettre en location, vous devez nécessairement souscrire à une assurance habitation propriétaire non occupant. Elle vous protège en cas d’éventuel préjudice causé par votre local à ses occupants ou aux voisins.

Quelles sont les normes pour les locaux commerciaux ?

Souscrire à une assurance local commercial c’est bien, mais pour en bénéficier, vous devez vous assurer que votre local respecte les normes prévues. Il faudra donc :

  • Installer un système de sécurité efficace contre les cas de vol ou de vandalisme
  • Vérifier régulièrement les installations électriques
  • Vérifier régulièrement les extincteurs.

Assurance local commercial : quels prix ?

En réalité, le tarif d’une assurance local commercial est généralement plus élevé que dans le cas d’une assurance habitation pour un particulier. Il n’est pas fixe, et varie en fonction de critères tels que la nature de l’activité, la taille du local, le nombre de garanties, etc. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de consulter plusieurs assureurs et de comparer les devis pour faire le meilleur choix et profiter d’un excellent rapport qualité prix.

Articles récents