Comment s’y prendre pour rédiger un courrier de résiliation d’assurance habitation ?

Pour couvrir les risques encourus dans la vie quotidienne, des contrats d’assurance sont souscrits dans divers domaines. Au nombre des plus indispensables d’entre ces assurances figure le contrat d’assurance habitation. Il s’agit en effet d’un contrat qui vous indemnise en cas de sinistre dans votre logement. Toutefois, il peut arriver que pour une raison ou pour une autre, vous décidiez de résilier son contrat d’assurance habitation. Pour le faire, découvrez les meilleures étapes à suivre.

Bien intégrer toutes les parties de l’en-tête

Le courrier résiliation assurance habitation se présente généralement sous forme de lettre avec des parties bien distinctes. Pour cela, vous devez nécessairement veiller à ce que toutes les parties requises soient présentes.

Les coordonnées de l’assuré

Cette partie permet d’identifier et si possible faire un retour à la bonne adresse à l’expéditeur du courrier de résiliation. Elle comporte essentiellement :

  • le nom,
  • le prénom,
  • et l’adresse postale de l’assuré.

On la place dans le coin supérieur gauche de l’espace réservé à la rédaction du courrier.

Les identifiants du contrat d’assurance

À l’instar de tout autre type de contrat d’assurance, celui sur l’habitation possède un numéro et un numéro d’adhérent pour son propriétaire. Ces informations permettent de repérer aisément dans la base de la compagnie d’assurance le contrat en question afin de procéder à sa rupture. On les place à la suite des coordonnées de l’assuré dans le coin supérieur gauche.

Les informations sur l’assureur

En tant que destinataire du courrier de résiliation, les coordonnées de l’assureur doivent être inscrites clairement. Cette partie doit contenir le nom de votre compagnie d’assurance et ses coordonnées (adresse physique/postale). On la place à l’extrême droite et à un niveau immédiatement en dessous de celui des informations sur l’assuré.

Les références temporelles et spatiales du courrier

Comme pour une lettre formelle, vous devez insérer dans votre courrier de résiliation la ville et la date de l’envoi. Il s’agit d’une partie très importante qui confère en grande partie le caractère d’acte judiciaire à votre courrier.

L’objet du courrier

L’objet représente la dernière partie qui détermine l’en-tête d’un courrier de résiliation d’assurance habitation. Il doit exprimer clairement votre désir de résiliation du contrat d’assurance.

Rédiger un corps de texte cohérent et valide

Une fois l’en-tête achevé, il ne reste plus qu’à exposer de façon claire et détaillée votre démarche. Pour cela, il faut après les formules d’usage présenter de manière concise le contexte dans lequel vous avez abouti à votre décision. À ce niveau, il ne sera plus que question de libeller le motif de la résiliation et de vous assurer de sa validité. On retient essentiellement deux cas dans lesquels la résiliation d’un courrier de résiliation d’assurance habitation est valable.

D’une part, l’assuré relève la non-conformité entre les services fournis par l’assureur et ses besoins puis ses attentes. D’autre part, le coût de l’assurance habitation occupe un budget trop conséquent comparativement aux autres assurances de l’intéressé.

Par ailleurs, il existe des cas particuliers où la résiliation d’assurance habitation peut se faire. Il s’agit notamment des cas où l’assureur procède à un changement sur les risques couverts ou la franchise sans en avertir l’assuré. Mais aussi bien d’autres cas où l’assuré se sent moins à son aise avec ce contrat d’assurance.

Dès lors que vous avez achevé votre corps de texte, vous devez signer le courrier pour le rendre valide et l’expédier à qui de droit.

Articles récents