Choix de sa mutuelle Santé : sur quoi se baser ?

Le niveau de garantie, le montant de la cotisation et le taux de remboursements de la Sécurité sociale sont autant de paramètres à prendre en compte pour effectuer le choix d’une mutuelle santé. Chacun d’eux varie grandement d’une structure à une autre. Pour faire le bon choix, vous devez donc les analyser en fonction de vos besoins de santé.

Les garanties de la mutuelle santé

Avant de choisir une mutuelle santé, il est important de prendre connaissance des garanties qu’elle propose et de les comparer aux postes de remboursements qui vous sont indispensables. Ainsi, vous devez dans un premier temps vérifier si la mutuelle propose plusieurs niveaux de garanties.

Plus les niveaux de garantie seront élevés, plus les remboursements le seront aussi. Notez aussi que les formules avec des garanties élevées comprennent le plus souvent des postes de santé non pris en charge par la Sécurité sociale. Vérifier également les postes de remboursement proposés pour chaque niveau de garanties.

Vous devez par exemple vous assurer que les garanties d’hospitalisation comprennent les frais hospitaliers, les ordonnances médicales ainsi que le forfait séjour. En ce qui concerne la garantie pour les actes médicaux, assurez-vous qu’elle prend en compte toutes vos consultations, vos analyses médicales, vos radiographies ainsi que vos éventuelles opérations chirurgicales.

Les différents types de tiers payant proposés

Le tiers payant est une formule proposée par les mutuelles de santé qui vous dispense du paiement de vos frais médicaux. Il en existe à ce jour quatre types. Il s’agit des tiers payants obligatoires, facultatifs, intégraux et partiels.

Le tiers payant peut-être obligatoire dans l’une des conditions suivantes :

  • quand vous disposez d’une Couverture Maladie universelle complémentaire ;
  • quand vous disposez d’une Aide Médicale de l’État ;
  • quand vous disposez d’une Aide au paiement des Complémentaires de Santé ;
  • quand vous subissez un accident au travail ou que vous souffrez d’une maladie professionnelle.

Lorsque vous vous faites soigner dans des établissements médicaux sous convention avec votre mutuelle santé, vous avez également l’obligation de recourir à un tiers payant. Il en est de même quand vous êtes mineur et que vous consultez un médecin pour une contraception et lorsque vous souffrez d’une maladie de longue durée (ALD). Du reste, une femme enceinte qui se rend en consultation prénatale est astreinte à la même obligation.

Il est facultatif pour les ordonnances délivrées par les pharmaciens et couvertes par la Sécurité sociale ainsi que pour les examens et soins dispensés par les cabinets de radiologie. Il est partiel lorsqu’il est uniquement applicable sur la part de l’acte remboursable prise en charge par la Sécurité sociale. Pour finir, il est intégral lorsqu’il vous exempte de tout paiement.

Les délais de carence de la mutuelle santé

Également appelé le délai d’attente ou de stage, le délai de carence correspond à la période au cours de laquelle vous ne pouvez pas faire recours à votre mutuelle santé. Généralement, ce délai est appliqué à certains postes de garantie tels que les soins dentaires, les soins optiques, l’hospitalisation ou la maternité.

Il est donc très important de faire attention lors de la souscription de votre mutuelle, particulièrement dans le cas où vous choisiriez des garanties élever pour ces postes. Toutefois, il existe des mutuelles qui ne prévoient aucun délai de carence dans leurs contrats. Ces mutuelles, bien que plus coûteuses, sont les plus recommandées.